19 juil. 2014

Me, myself and my complex


Après une dure journée de migraine (chacun son labeur hein), me voici à 3H du mat’ (enfin depuis, il est 4H ah ah), pétant [presque] la forme ; bien éveillée en tous cas. 

Me voilà donc sans télé depuis [presque] 3 jours, errant comme une âme en peine dans mon studio, pardon, ma cocotte-minute de 30°C, suffocant devant mon ventilo.

Me voilà donc (ah, ça je l’ai déjà dit pioufffff), perdue dans mes pensées de ronde, à me demander si la terre entière est comme moi-même (terre, ronde, toussa toussa quoi). Parce que voyez-vous, ma gâchette ne contient pas de Photoshop ou de trucs dans le genre qui efface les cuisses pleines de cellulite, les bidons rebondis, les bras tout flasques, les double-mentons… Humpf la liste est encore bien longue ma foi…

Mais bon, me voilà (encore) à 30 ans, avec encore plein de projets fous à mettre en œuvre, des gens à aimer (ou à détester, ça dépend) par millier, un peu de glandance de ci de là, des fous-rires en cascade, de la couture encore et toujours, et, mon lot de complexes.

Ce lot de complexes qui croît en même temps que mon IMC. Lol. Ouais, petit lol
Mais j’ai choisi de ne point me plaindre. Ou de maugréer en silence, juste pour moi. C’est déjà tellement difficile de se convaincre que oui, on n’est pas si mal comme ça…

Dernièrement je discutais avec une amie qui se reconnaîtra, de ce putain de diktat de la minceur qui envahit doucement la sphère de la création… Et ça m’a fait un peu rager parce que bon, déjà que le monde du prêt-à-porter est cruel, si en plus on ne peut plus créer comme on veut, non mais on va où bordel ?!?

Et si l’on peut applaudir les efforts des différentes marques de patrons de couture qui proposent des gammes de tailles de plus en plus larges (ça c’est cadeau, même pas fait exprès), on ne peut que déplorer les petites phrases déplacées et indélicates (PPDI pour les intimes) sur la morphologie de tout un chacun…

Alors je dis encore et toujours, warning. Tu ne connais ni mon histoire, ni mes combats (ça sort d’une chanson ça je crois, mais impossible de me rappeler laquelle) donc, ne me juge pas. Bitch, don’t kill my vibe...

Paix et amour, comme dirait l’autre.


N.B. : ceci était la version édulcorée du « je suis ronde et je t’emmerde ». FIN. 

Crédit photo : Murtis
Déjà vue ICI

18 commentaires:

  1. Ton message me fait sourire, moi je suis fine (on dira pas maigre, ça complexe) et j'ai l'impression de vivre l'inverse, le diktat des rondes... Alors le mieux est de VIVRE pleinement et sans complexe... ça c'est du défi pour l'été (oublions les complexes)!
    En tout cas, je trouve ces gens jambes très belles et sexy ;)
    Désolé pas le temps d’écrire plus longtemps je dois filer!
    Prends soin de toi! Et sans complexe ;)

    RépondreSupprimer
  2. Tu es belle. Je viens visiter ton blog régulièrement car je pense qu'il reflète ce que tu es. Il est agréable à lire et je suis admirative car tu sais choisir et sublimer des créations qui te mettent en valeur et ça ce n'est pas donné à tout le monde. Depuis la Belladone jaune, il n'y a rien à dire juste.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Pimsy, je ne vais pas faire l'apologie de chez que "j'aime" chez toi car ce que j'aime c'est que tu fais et qui tu es. La couture a le pouvoir de faire ressortir ce qu'il y a de meilleur en nous à savoir notre créativité. Notre style vestimentaire bien sur car tu choisi forcement de coudre les modèles que tu as envie de porter. Quand tu vois un modèle la premier pensée n'ai pas est ce que je vais rentrée dedans, mais plutôt avec quel tissus,et la magie de la couture opère on modifie le patron à notre convenance et rentre forcement dans notre cousette avec plaisir. Nous vivons toutes avec nos complexes quel qui soit, car nous sommes toutes confronté au même dikta. Aucune d'entre nous n'est une poupée "barbi" avec les mensurations qui vont bien, hein. Y'a qu'a regarder l’énorme différence entre les tailles de prêt à porter et les tailles de couture. un 40 de prêt à porter peut donner un 42 voir un 44 46 en couture fait main, l'effet inverse est aussi valable, Je dirais que l'essentiel est de se sentir bien dans son vêtement, depuis que je couds je n'achète pratiquement plus de vêtement en magasin, car parfois vu les prix ça me coûte moins chère de le faire moi même, en plus il sera à mes mesures , sans parler de la qualité du tisuus etc... Bref tout ceci pour dire, continue de créer et de porter ce que tu aimes c'est ce qui te rend belle et nous aussi !

    RépondreSupprimer
  4. (J ai les memes collants....:D)...et les memes complexes...je suis moins ronde, je fais du 40..dans la vie normale sublimée par mes creations ou en portant les fringues du mag ou je bosse je me sent plutot pas trop mal...mais parfois entouree de mes collegjes qui plafonnent au 34/36 je me sent obese...quand je vends un jeans taille 32 a une femme mure aussi (wtf? Oui moi je passe a peine ma cuisse dans la taille quoi...)
    MAIS quand j ose le t shirt crop ou le chemisier transparent et qu une cliente complexée me dit: je veux le meme..et qu elle ose...je me sent super victorieuse...
    En tout cas moi je te trouve sublime...depuis que je te lis j ose davantage de choses...tu respires la joie de vivre, toujours pimpante ...:)
    J espere que les températures vont vite baisser pour te remettre les idees en place...non mais oh!

    RépondreSupprimer
  5. Salut craquante Pimsy.
    Ça sent le coup de mou nocturne ça... et même si nous ne nous connaissons pas, cela me peine un peu.
    J'imagine que ce doit être difficile parfois, moi je suis une fausse maigre comme disait ma maman : de grandes jambes minces, bras idem, mais des poignées d'amour qui repoussent mes pantalons vers le bas & du bide !!
    J'arrive à jouer avec les fringues je pense, pour cacher ce qui ne me plaît pas.
    Je ne le vis pas mal, mais pas bien non plus, faudrait pas exagérer !!
    42 pour les bas, 46 pour les hauts, ma poitrine ne rentrant pas dans les tailles plus petites ;)
    Mais bon, j'ai 15 ans de plus que toi, alors peut-être qu'avec l'âge on se fait une raison.
    Mon complexe à moi, c'est la couleur de ma peau : blanc Jacob Delafon. Impossible de prendre des couleurs.
    Et tu sais quoi, les gens ne se gênent pas non plus pour m'en balancer plein dans la tronche... Et souvent les moches !!! (Je les plains, au fond ils doivent être bien plus malheureux que moi).
    Bref, tout ceci pour te dire qu'à travers ton blog, j'imagine une nana pétillante à laquelle il ne faut pas se frotter si on dépasse les limites, mais qui au fond (tout au fond) encaisse & à qui ça fait du mal, malheureusement.
    Alors je ne sais pas si tu es concernée mais moi les magazines féminins, je les vomis (Elle en particulier), ceux qui mettent en scène des minettes pré-pubères, maigrissimes, vulgaires, dans 99,9% des cas blanches, et en plus retouchées à la louche. Sans compter les andouilles dont ils font l'apologie (Karl Lagerfeld en premier qui est pour moi le summum de la vulgarité tant sa bêtise & son manque d'éducation dégoulinent à chaque fois qu'il l'ouvre !!).
    Bref, au-delà de ce que je lis de toi "à l'intérieur", sache que tu donnes envie. Sache que la partie forte de toi semble avoir le dessus. Et sache enfin que je te trouve super sexy et que tu portes vraiment bien des trucs qui seront simplement laids sur un mince et encore plus sur une blanche.
    Alors continue à te faire plaisir & à me faire plaisir avec tes créas couturesques, parce que sincèrement je souris à chaque fois et me dis "purée elle est tellement démente cette fille" !!!
    Je te souhaite néanmoins un bon WE, j'espère que le moral remontera (mais je connais ça aussi, et je sais que tu n'es pas du genre à te laisser abattre - nous avons quelques points communs visiblement...).
    Je te fais un bisou.
    (Si tu veux garder mon blabla pour toi, tu peux l'enlever des commentaires apparents bien sûr).
    Edith (peacadilly@yahoo.fr)

    RépondreSupprimer
  6. Chère Pimsy,
    Merci pour ton article. Des complexes ? On a toute à la pelle, mais un corps, un seul. J'ai 35 ans et ai décidé depuis plusieurs mois déjà d'essayer d'assumer et d'aimer mon corps. Je suis très complexée par mes cuisses de porcelet, mes jambonneaux et rêve d'avoir de longues, belles et sveltes jambes ... c'est possible m'a dit très justement ma meilleure amie "à condition de te faire greffer 40 cm." J'ai trouvé son commentaire un peu rude sur le coup mais très juste et réaliste au final.
    Merci pour ton blog et tes créas pleines de peps. Je comprends qu'après une migraine et une nuit trop courte dans une étuve, on puisse avoir mal "aux complexes".
    Mais don't worry, please ! Tu es pleine de peps, de charme, sexy, féminine comme il faut. J'adore tes créas et chaque fois tu me donnes encore plus envie de porter des talons et des robes colorées. BRAVO et merci ma belle ... bisous

    RépondreSupprimer
  7. Je suis très émue par ton article et par ces coms que je viens de lire ! Le dernier est celui de ma copine Vertlainr qui tout comme toi a un visage de rêve qu'on aimerait se faire greffer :)
    Je pense que ce blog t'aidera à mieux vivre avec tes complexes car l'image que tu nous offres est celle d'une personne belle et généreuse (dans tous les sens du terme...) et grâce à toi, y aura plein de nanas rondes ou pas qui auront tout simplement envie d'être "elle" et "belle". J'ai d'ailleurs fait découvrir ton sublime blog à une amie ronde et belle et depuis elle me réclame une immaculée..........
    Je te souhaite une bonne journée, les qq degrés en moins devraient te redonner le punch !!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour je passe souvent par ton blog et souvent je ne laisse aucune trace par timidité, par discrétion, mais je t'admire de loin et j'applaudis tout ce que tu fais. Des complexes nous en avons toutes, de la plus mince à celle qui est plus enveloppée en passant par celle qui est trop grande, trop carrée .... je trouve que tu te mets toujours en valeur et tes réalisations sont superbes. De plus, j'adore ton style .... et ton style d'écriture est de loin celui que j'aime venir lire et apprécier. Alors mets vite ces petits doutes de côté et partage avec nous toutes ces jolies pépites que tu nous offres en nous livrant tes réalisations. Tu peux être très fière de toi, de ton look. Gros bisous

    RépondreSupprimer
  9. Tes mots sont touchants, ils m'ont amené à sourire pour certains et m'ont crispé pour d'autres, tant ils me rappellent mes propres complexes ... Bref, on est toutes différentes, on a toute nos complexes (trop de rondeurs ici, pas assez là etc etc), nos casseroles qu'on traîne et que personne ne peut voir. La seule chose importante, c' est le respect, de soit, de l'autre, ce dont on manque de plus en plus ces temps-ci. Je t'embrasse Pimsy, et surtout continue d'être toi-même, c'est ça qui m'attire sur ton blog et me plaît tant chez toi :)

    RépondreSupprimer
  10. Bon je ne suis pas spécialement maigre ^^ (un bon petit 42.... facile ^^ au delà c'est difficile de trouver des fringues bien coupées), pas spécialement grosse (enfin ça dépend des idiots qui t'abordent dans la rue et te balance en pleine face, "fait un régime".... et mon poing dans ta face ? Non...).
    Bref, moi j'adore ce que tu fais, tu transforme des patrons pour les adapter à ta morphologie, chose que je ne maitrise toujours pas ^^ donc j'avoue tu est ma référence sur ça ^^). Ton choix de couleur est toujours judicieux, bref j'adore.
    Alors sache que tu as quelques lectrices fidèles qui ne te jugent pas (qui sommes nous pour juger les autres ?) et que des trolls (car je suppose que cet article à avoir avec un troll ici ou url, je n'en sais rien) il y en a partout et toujours. Donc en ligne, évite de leur répondre, ça les satisfait, ils savent qu'ils ont trouvé une oreille attentive et continuent d plus belle alors que si tu avais laissé passé ils auraient abandonné car tu ne réagissait pas et ils n'arrivaient pas à prendre prise sur toi.
    Et si c'est IRL, reste zen et réfléchis à ce que tu peux leur dire. Moi j'ai trouvé la parade une fois à un mec qui insultait tous les jours une distributrices de journaux, un étranger qui disait à une noire de repartir dans son pays (couillon elle y était dans son pays), jusqu'au jour où avant qu'il ne l'ouvre, je lui ai dit en passant "Tiens vous nous avez manqué depuis hier". Il est resté bloqué. Je lui ai répondu, "oui vous monsieur, vos insultes nous ont manqué ces dernières 24 heures". Du coup, c'est moi qu'il a insulté et il a déclaré en hurlant que puisque c'était comme ça il repartirait dans son pays.... pris à son propre jeu.
    Donc tous ça pour dire prend de la distance et si tu dois passer ta nuit à réfléchir, essai de trouver une parade humoristique (avec large sourire), ça désarme, la personne hurle un bon coup et n'ose plus jamais recommencer devant toi ^^
    Grosses bises ^^

    RépondreSupprimer
  11. On ne vit pas dans le monde des bisounours ?
    Je ne sais pas ce qui t'a poussé à écrire cet article mais j'ai le sentiment que la blogo est un espace baigné de bienveillance. En tout cas tu es très appréciée !

    Si ça peut te rassurer saches que tu partages la même passion que moi et je trouve que ta morphologie est très pulpeuse, féminine et sensuelle, tes photos sont toujours très jolies et ... JE VEUX CES COLLANTS !!!!
    J'espère que ça va mieux depuis l'écriture de cet article :)

    Garde ta joie de vivre, elle est contagieuse !!

    Et reprend confiance en toi, il n'y a pas de raison valable pour se dénigrer, ok ?

    RépondreSupprimer
  12. Et Ben je préfére mille fois te voir toi dans un bustier qu'une maigrichonne ! Tu es belle, bronzée (facile celle la ;b) et sexy !!! Moi j'aime, tu es parfaite comme ça !!!

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Pimsy,

    je viens de découvir ton blog (et de faire le lien avec la superbe belladone (si je ne me trompe pas de patron) que j'avais vu sur le blog de Deer&Doe et que j'avais sincèrement adorée). Je laisse mon premier commentaire sous cet article parce qu'il m'a beaucoup touchée. Je partage totalement ce que tu dis, je me suis faite avoir plusieurs fois à acheter des patrons assez chers avant de me rendre compte qu'il manquait 15cm aux hanches de la plus grande taille pour que je puisse rentrer dedans... pour les débutantes en couture comme moi, ce n'est pas du tout évident de se lancer pour bidouiller une adaptation. vu le prix de certains patrons, c'est presque honteux. Bref, j'ai juste survolé ton blog pour le moment mais les couleurs de tes créations et le 'décor' du blog filent la patate! Les blogs comme le tien sont vraiment importants car ils montrent la diversité de ce qu'on peut faire avec un peu de savoir faire et de l'imagination et que les formes peuvent être vraiment sublimées par des vêtements adaptés (et inversement). Pour moi coudre c'est la liberté de porter ce qui nous plait et nous va le mieux, quelque soit notre morphologie et d'après ce que j'ai vu pour le moment, tu as l'air de réussir ça parfaitement alors bravo! J'espère que ton petit coup de blues passera rapidement (et moi aussi j'adore ces collants!)

    RépondreSupprimer
  14. Oh imsy, tu es si belle et radieuse...
    Les remarques désobligeantes n'épargnent personne. Etant plutot mince, je suis parfois blessée par les termes "maigrichonnes "crevettes" et autres parce que j'aurais bien aimé etre pulpeuse avec de jolies formes et que je n'ai pas ce qu'il faut ou il faut et que je n'y suis pour rien si la nature ne m'a pas faite généreuse. Alors n'attendons pas des autres qu'ils nous renvoient une belle image, à nous de porter un regard bienveillant sur nous-meme.
    Et je crois que la couture dans la mesure où elle permet tous les ajustements est bien plus valorisante que le pret à porter où il y a touours trop ou pas assez à un endroit.
    En tout cas, je te trouve toujours aussi belle à chaque fois que tu nous montres une tenue.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour, c'est la première fois que je viens sur ce blog et ce message m'a rappelé une réflexion récente. Je feuilletais un catalogue de vêtement et je trouvais tout moche, je ne me projetais dans rien. Bizarre..., avant tout m'attirait. J'ai réfléchi (oui, oui!) et j'ai compris ! Depuis que je fréquente des blogs de couture, je me suis habituée à regarder des vêtements portés par des gens normaux, des morphologies différentes et à avoir envie de ces habits-là. Avec ces mannequins sans formes, impossible de voir ce que ça va donner sur moi, et pourtant je suis plus allongée, mais j'ai des formes. Rien de plus frustrant et complexant de commandé un vêtement joliment porté par le mannequin et de ressembler à un sac avec. C'est là que j'ai pris conscience de l'effet de cette mode du filiforme sur mon regard, maintenant que je m'en suis détachée. L'effet est double : les habits sont taillés pour des femmes qui n'existent pas dans la réalité et notre regard sur l'habillement est faussé. Mais le résultat final est le même : nous avons toutes des complexes, même si nous n'avons aucune envie de ressembler à ces mannequins, nous pouvons difficilement résister au faussement du regard que cette mode provoque. Merci donc à toutes les filles qui se montrent sur les blogs et qui réhabituent mon regard à la normalité normale, pas la "normalité" de la mode.

    RépondreSupprimer
  16. bah le regard des autres... l'essentiel c'est d'être bien dans sa tête. et toi tu m'as l'air d'avoir tes pompes à leur place... voilà.
    je mets un 40 mais j'aime les excentricités qui parfois valent des critiques mais je m'en fou totalement ce qui compte c'est que ça me plaise à moi. je suis seule juge de mes actes.
    la normalité je trouve cela banal
    bonne journee bises KRIS

    RépondreSupprimer
  17. aaaaaaaahhh moi, j adore tes collants. dis nous ton secret, ou les as tu trouvé?

    RépondreSupprimer
  18. Tiens, j'avais zappé cet article la dernière fois que je suis venue naviguer sur ton blog, j'imagine que le coup de Calgon est passé depuis, car j'arrive un peu tard mais... je voulais juste te dire qu'aujourd'hui précisément, je me suis connectée car je voulais montrer des photos de toi à ma mère. Je lui ai dit: "il faut que je te montre une fille... qui est juste bombesque et qui s'habille trop bien." Et là, je voudrais qu'elle comprenne qu'elle n'a pas besoin de se nourrir de pain trempé dans de l'eau chaude et de prétendre que c'est délicieux, qu'on peut être ronde et sublime (on peut être ronde et moche aussi, mince et moche, mince et jolie, ronde et conne, mince et méchante, bref les combinaisons sont infinies!!), simplement parce que les diktats dont tu parles fort justement sont absolument sans fondement. J'ai été pendant 20 ans très mince, et ça n'a pas spécialement rendu ma vie plus belle, j'ai perdu des jobs, je me suis faite plaquée lâchement, j'ai perdu des amitiés... comme tout le monde. La vie n'est pas plus belle, on n'est pas une personne plus heureuse parce qu'on rentre dans un 36. F**k les diktats de la mode, et le message de fond mensonger qui est: "soyez mince, vous serez heureux, soyez jeune, vous serez heureux, portez ceci ou cela, achetez telle voiture, vous serez heureux,..." C'est bullshit tout ça... Alors, une jolie robe colorée, un beau fard à paupières, et hop, sois belle, sois toi. Je t'embrasse. Marie

    RépondreSupprimer

Pimsy lit des trucs