9 déc. 2014

Parce qu'il faut bien commencer quelque part (1/3)

Bonjour la compagnieeeeeee
Premier article d'une petite série à destination de celles et ceux qui souhaitent se lancer dans l'aventure couturesque. 
On m'a souvent posé la question alors plutôt que de répéter 36 fois la même chose, j'ai décidé de partager avec vous mes incontournables pour bien se lancer. 

***

Aujourd'hui, pour l'ouverture de bal, on va parler équipement et donc, de machines à coudre. 
Etant résolument une femme 3.0, mes bons plans seront disponibles sur la toile et plus particulièrement sur le site Coudre & Broder.


Premier avantage et non des moindres : le choix. Plusieurs marques, plusieurs modèles, plusieurs qualités. 
Deuxième avantage : la livraison à l'internationale. Je pense notamment à mes ami(e)s des DOM-TOM, votre machine va venir à vous. 

***

L'important lorsque l'on se lance en couture c'est de savoir pourquoi on le fait. Si c'est uniquement pour faire des ourlets de pantalons ou coudre des rideaux, pas besoin d'une super bécane. 
Mais si l'on projette de concurrencer Karl Lagerfeld, il vaut mieux opter pour un modèle un peu plus pêchu qui ne nous limitera pas trop rapidement dans notre progression. 

J'ai commencé à coudre sur une machine mécanique, dont je ne connaissais même pas le nom de la marque. Mais c'était un petit investissement dans une machine d'occasion pour me familiariser avec l'activité avant d'opter pour quelque chose de plus côté. L'électronique est venue à peu près 1 an et demi après, une petite BROTHER que j'utilise toujours mais que j'envisage très sérieusement de changer. Next level quoi. 

***

Voilà quatre références que vous pourrez retrouver sur le site Coudre & Broder. 
Avec Noël qui approche, c'est le bon plan à offrir ou à se faire offrir. 



1. ELNA EXPLORE 240 (mécanique)
C'est une machine simple d'utilisation, ludique avec ses nombreux points. 
Très bon rapport qualité prix. 
Prix de vente : 293 €








2. PFAFF HOBBY 1142 (mécanique)
C'est une machine particulièrement robuste, avec boutonnière et enfile-aiguille automatiques. 
Prix de vente : 329 €








3. BROTHER NV20 (électronique)
C'est une machine très facile d'utilisation grâce à l'électronique, avec boutonnière et enfile-aiguille automatiques.
Prix de vente : 404 €








4. JANOME DC8077 (électronique)
C'est une machine robuste avec un fonctionnement facile. 
Prix de vente : 495 €







Dernière petite surprise. Avec le code PIMSY, pour tout achat d'une machine sur le site Coudre & Broder, vous recevrez un kit couture. 

***

J'espère que cet article vous aura aiguillé au mieux. Je vous donne d'ores et déjà rendez-vous dès la semaine prochaine avec mes incontournables boutiques de tissus et mercerie. 


11 commentaires:

  1. C'est marrant ça, moi quand j'ai commencé la couture (alors que je n'en avais jamais fait avant), j'ai directement investi dans une Bernina électronique de compétition... C'était complètement un caprice, j'y ai passé mon premier salaire alors que tout ce que j'ai cousu avec était assez basique.
    Depuis, j'ai déménagé dans un autre pays, et j'ai laissé en dépôt ma MAC du tonnerre chez une amie. Mais mon homme m'a offert une nouvelle MAC, et j'ai choisi une petite Bernette mécanique (manque de choix, manque de moyen, pas envie de racheter du haut de gamme si c'est pour le revendre quand on quittera le pays). Et avec cette petite machine assez limitée, je me lance dans des projets un peu fous que je n'avais jamais tentés avant!

    Ça peut paraitre stupide, mais le fait d'apprendre sur une machine haut de gamme m'a vraiment donné le goût de la couture. Je ne pense pas que j'aurai autant apprécié si j'avais commencé sur la petite MAC laborieuse et capricieuse que j'utilise maintenant. Mais depuis que j'ai acquis un semblant de technique en couture, je peux me permettre de gérer en plus une machine difficile.

    RépondreSupprimer
  2. Bonne initiative que de nous donner un avis ,merci.
    J'ai une Bernina qui a 37 ans ,une petite Elna (pour les points stretch ) et une Toyota super jean .
    Ma préféré est mon ancienne Bernina .
    Mireille

    RépondreSupprimer
  3. Coudre et broder est un site de confiance ! Les livraisons sont en rapides , les machines très bien protégées . Et le service après vente très efficace .
    Pimsy j'aime votre travail, votre blog .

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ces tuyaux. Complètement d'accord avec toi: un site qui livre dans les DOM, c'est le top!

    RépondreSupprimer
  5. Le plus important, c'est en premier l'envie et la motivation. ensuite il faut maîtriser l'outil, donc la machine !!! ce n'est pas parce que l'on possède une machine hyper sophistiquée que l'on saura fabriquer autre chose que des rideaux ou des torchons !!! Il faut avoir quelques bases tout de même !!! vous n'êtes pas d'accord ? Pas pour me venter, mais même avec une machine à pétale !!! je peux vous faire un vêtement impeccable, et çà c'est grâce à la maîtrise, l'expérience et les bases.

    RépondreSupprimer
  6. Génial tes avis & conseils.
    Me concernant, j'ai toujours vu ma mère galérait avec la MAC mécanique de sa mère, je ne me suis jamais intéressée à ce qu'elle confectionnait et ne lui posait pas de questions, car lorsque je la voyais galérer, je me disais " la couture c'est hyper complexe... avec une MAC !".
    Il y a 3 ans, mon mari va chez Singer pour acheter un électroménager qui n'a rien à voir avec la couture, il me téléphone et me demande si ça m'intéressait d'avoir une MAC, je lui dis que l'utilisation d'une MAC me semble hyper méga complexe (image de ma mère en tête à tête avec la MAC). Il réussit à me convaincre en me disant que la vendeuse-conseillère lui a fait une super démonstration, que ce n'est pas du tout compliqué, qu'il y a un super mode d'emploi, etc. Il rentre à la maison, il me montre la bête (une Quantum L-500), me fait les démonstrations qu'il a vu, et là, franchement j'ai été emballée ! Bon, j'avais tellement peur de casser la super belle MAC, que j'ai mis 3-4 mois avant de l'utiliser... le mode d'emploi était devenu mon livre de chevet, j'ai commencé à l'apprivoiser (je me suis entraînée sur des bouts de tissus) & à l'adorer lorsque je me suis lancer dans ma première cousette : une cape de bain pour la naissance de ma filleule.
    La couture est devenue une passion à ce moment là ! J'ai cherché des tutos pour apprendre les bases techniques, et à mon actif depuis une 15zaine de parures de naissance, 3 trousses d'écoliers pour mes 2 Louloups, 2 blouses pour la peintures pour mes 2 écoliers en Maternelle, 6 snoods, un tour de lit, et une 1ère robe trapèze réversible il y a 10 jours pour ma puce de 3 ans et demi.
    Prochaine étape : coudre des tissus extensibles avec ma MAC... je ne couds pas suffisamment pour investir dans une surjeteuse pour l'instant...
    Hâte de lire tes prochains avis/conseils.

    RépondreSupprimer
  7. Merci beaucoup pour ces conseils, j'ai une petite machine basique Singer (en même temps, vu ce que je couds elle est tout à fait suffisante), que j'envisage de changer car elle donne des signes de fatigue et je pense que, vu le prix que je l'ai payée, la faire réparer ne vaudra pas le coup. tes arguments vont donc m'être très précieux !

    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  8. J'y ai acheter ma Janome en début d'année et rien à redire, c'est un super site :-D

    RépondreSupprimer
  9. Je couds sur la MAC de ma mère une Elna et je me suis fait offrir une surjetteuse via Coudre et Broder (je suis en Guadeloupe), je lorgne sur une nouvelle machine donc tes conseils sont précieux. Merci Pimsy

    RépondreSupprimer

Pimsy lit des trucs